juillet 15

Bitcoin, la révolution monétaire

Cet article fait partit de notre best-of des publications d’OnChainReport. Il s’agit de la toute première publication d’OCR, dédiée à Bitcoin. Prenez le temps de la découvrir ou de la relire.


Notre crypto-Édito

Je vous souhaite la bienvenue dans cette première édition d’OnChainReport.

Je suis Guillaume et c’est un très grand plaisir pour moi d’écrire ce premier chapitre de l’aventure d’OnChainReport. Ce projet a pour objectif de vous offrir une découverte de l’écosystème des cryptomonnaies et de la technologie blockchain en français. Tout les jeudi c’est une sélection d’articles, une présentation d’un projet innovant et un terme expliqué le tout directement sur votre boite mail ou sur Medium.

Pour cette toute première édition, j’ai eu envie de revenir aux sources des cryptomonnaies, la création de Satoshi Nakamoto. Personnellement je suis arrivé dans les cryptomonnaies par Ethereum plus que par Bitcoin. Étant développeur ce sont les smart-contracts qui m’ont en effet bien plus fasciné que cette vielle machinerie qu’est Bitcoin et ses quelques transactions par seconde. En lisant quelques forums et en parcourant Twitter je me rendis compte que je n’étais pas le seul dans ce cas. Bitcoin est pour nombreux une technologie désuète, qui n’attend que son remplacement par un réseau plus rapide et moins coûteux en énergie.

Cependant j’avais manqué un point crucial dans ma compréhension de Bitcoin, que ce n’était pas une révolution technologique. En effet les courbes elliptiques, la cryptographie asymétrique ou les multi-signatures de wallet ne sont pas des innovations. Mais ce n’est pas une faiblesse puisque Bitcoin est avant tout une révolution monétaire. Il faut alors sortir les livres d’histoire et d’économie pour s’en rendre compte, ou lire les quelques articles francophones qui nous initient à la compréhension du phénomène de Satoshi Nakamoto.


La sélection d’articles de la semaine

Bitcoin et auberge espagnole

Avant de se plonger dans les aspects avancés de Bitcoin, il faut parfois découvrir ou reprendre les bases pour faciliter la compréhension de la suite.

C’est pour cette raison que je vous propose cette explication très simple de Bitcoin : quels sont les acteurs du réseau permettant les transactions de bitcoins et comment ces dernières sont rendues immuables, c’est ce que nous explique Louis Baguenault dans cet article. Explication qui pourra être réutiliser par la suite pour introduire Bitcoin à vos proches curieux de votre intérêt pour les cryptomonnaies.

Lire l’article complet.


Le bitcoin, la monnaie la plus dure du monde

Passons maintenant aux choses sérieuses et à ces fameuses caractéristiques qui semblent si pertinentes. Je vous propose la lecture de cet article de Ludovic Lars, qui nous explique ce qu’est une monnaie dure («Sound Money» pour l’outre-Atlantique) et pourquoi Bitcoin en est une.

Comme le souligne Ludovic dans sa conclusion, la rareté d’une monnaie n’en fait pas sa valeur ou tout du moins que partiellement. Il faut donc aller chercher ailleurs pour obtenir une monnaie utilisée et évaluée par la foule. Un juste milieu entre différentes caractéristiques bien précises semble être nécessaire pour obtenir une monnaie.

Lire l’article complet.


Un scénario optimise pour Bitcoin

«Bullish case for Bitcoin» est une série d’articles très intéressante pour nous éclairer sur ces sujets. Originellement écrit en anglais, c’est Grégory Guittard qui nous propose cet article francophone reprenant les idées de la publication. Partez à la découverte de ce qu’est une monnaie, les caractéristiques de Bitcoin qui répondent aux faiblesses de certaines monnaies actuelles et pourquoi faut-il s’intéresser à cette cryptomonnaie. Une lettre ouverte sur le futur de Bitcoin avec un point de vue optimiste sur son appréciation future, mais non sans arguments intéressants.

Lire l’article complet.


Un projet : Le Lightning Network, plus vite plus loin

Si Bitcoin possède aujourd’hui des caractéristiques uniques qui rendent cette cryptomonnaie si intéressante, il n’est pas sans détracteurs. Les principales attaques contre la création de Satoshi Nakamoto portent notamment sur la lenteur du réseau et le faible débit des transactions. Si différentes modifications du protocole ont étés lancées pour améliorer ces points, ce ne fut pas sans douleur et la communauté Bitcoin s’est vue divisée à plusieurs reprises. Une solution est apparue avec le Lightning-Network, qui permet de réaliser des transactions très rapides et avec peu de frais pour des faibles montants (conseillé pour < 50 euros environ).

Le Lightning-Network est un projet encore en développement mais il est aujourd’hui fonctionnel et de nombreux bitcoiners l’utilisent régulièrement. Il s’agit d’un réseau en surcouche par rapport à la chaîne principale Bitcoin qui fonctionne par l’utilisation de canaux entre deux utilisateurs. Son fonctionnement est très bien décrit par Morgan Richaud sur le site de Kryptoshere.

Si le Lightning-Network comporte encore quelques limites techniques et de décentralisation, il semble être une bonne alternative au réseau Bitcoin principal pour transférer de petites sommes. Mais c’est également une bonne manière d’introduire Bitcoin à des débutants, en transférant de petites sommes afin de leur faire découvrir le fonctionnement de la cryptomonnaie. Différents wallets mobiles permettent l’utilisation simple de LN, comme DropBit par exemple.


L’explication : Stock To Flow Ratio

Aujourd’hui, pour aller plus loin dans l’étude des caractéristiques économiques de Bitcoin, je souhaite vous présenter le «Stock-to-flow model» de l’utilisateur PlanB. Graphique aussi populaire que controversé dans la communauté des bitcoiners, il présente le nombre de bitcoins en circulation dans le temps et le prix d’une unité sur une échelle logarithmique.

L’idée de ce modèle prédictif de la valeur d’une unité de bitcoin repose sur l’émission de ces dernières. En effet, le principe étant qu’avec la baisse des récompenses de minage la pression vendeuse des mineurs diminuerait et alors les prix monterait graduellement en fonction.

Cependant il est important de noter que si le graphique semble lier taux d’émission et valeur, il n’existe pas de corrélation définie à ce jour. La valeur d’un bitcoin est aujourd’hui largement spéculative sur sa valeur future. La démocratisation des usages de Bitcoin permettra la stabilisation de son cours et mettra en lumière son utilité en tant que monnaie.

De plus il existe de nombreux autres modèles expliquant la montée des prix lors de marchés haussiers et leurs origines. Si il permet de très bien visualiser le fonctionnement de l’émission des bitcoins et la dureté de ces dernier, il ne prédit absolument pas leurs cours.


Clap de fin

Cette explication conclue ce premier épisode d’OnChainReport. Merci d’avoir poursuivi votre lecture jusqu’à la fin, en espérant que vous l’ayez appréciée.

Je vous invite par la suite à me faire part de vos questions et vos remarques sur cet épisode et de manière générale sur OnChainReport. En effet le concept n’est pas gravé dans le marbre et j’accueille volontiers tous conseils dans le but de le rendre encore plus intéressant.

Si cette édition vous a plus, je vous demanderais de partager au plus grand nombre cette initiative. C’est le meilleur soutient que vous pourriez apporter au projet aujourd’hui.

Guillaume.

Liens utiles (affiliation) :

Échangez vos cryptomonnaies à moindre frais.

Sécurisez vos fonds.

Obtenez une carte bancaire crypto.


Continuez votre lecture

Rejoignez la communauté des crypto-entousiastes